La bière

 

Chacun se souvient d’avoir souri à la lecture du 8ème album des aventures de nos intrépides ancêtres gaulois, Astérix chez les Bretons, qui découvrent avec horreur la cervoise tiède chez leurs cousins celtes de Grande-Bretagne.lacervoise tiède

La cervoise est l’ancêtre de la bière, une boisson, non houblonnée, obtenue à partir d’orge ou d’autres céréales, de méteil (mélange de seigle et de blé   ) et d’herbes aromatiques. Elle apparait dès le néolithique, dès que les hommes ont récolté des céréales et ont cherché un moyen de les conserver en les cuisant puis en les faisant fermenter dans de l’eau pour obtenir une boisson nourrissante et de bonne conservation. C’est vers le 8ème siècle que le houblon apparaît dans sa fabrication et donne son agréable amertume à cette boisson populaire qui joue aussi un rôle thérapeutique car l’eau bue était souvent non potable. Cette appellation « cervoise » évoque la vigne de Cérès, déesse des moissons qui aurait offert ce breuvage aux hommes. Les Anciens la nommaient « pain liquide » et les élégantes Egyptiennes du temps des Pharaons  prenaient des bains de bière pour conserver leur beauté.

Ce sont les Germains qui donnent à la cervoise un nouveau nom « Bier » qui deviendra « bière »  et ce sont les moines qui sont experts dans le domaine. Charlemagne leur donnera même le monopole de la fabrication de la bière dont la recette de base est inchangée depuis le Moyen-âge : eau pure, malt (orge germée), levure et houblon. Aujourd’hui encore des appellations rappellent ce monopole comme les bières trappistes belges, Chimay, Orval ou Westvleteren ou certaines bières françaises, comme celles de l’Abbaye de Crespin, ou la bière d’Abbaye de Champigneulles.fabrication

Le succès de la bière est mondial depuis le 19ème siècle où l’on a appris à maîtriser la fermentation grâce à la réfrigération et la pasteurisation. On considère toujours aujourd’hui que bue avec modération, la bière a des effets bénéfiques pour le sommeil, le cœur et les reins et préserve de la sénilité ! C’est toujours une boisson très nourrissante : un litre de bière à 5% d’alcool fournit 450 calories. Voilà pourquoi les buveurs de bière se reconnaissent aisément !

C’est à une visite de brasserie artisanale que nous a convié Roger le jeudi 8 septembre.

Alors : Santé !  bocks

 

Jitka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.